France France

Tranférer le domaine

www.
Un domaine par ligne. Rechercher par domaine

Nous vous facilitons le transfert de domaine vers easyname !

  • Instructions détaillées pour chaque domaine
  • Démarrage immédiat du transfert
  • simple
  • rapide
  • intelligible

Un transfert de domaine peut être comparé à un changement d'opérateur de téléphonie mobile. Une offre incroyable, un meilleur service, une meilleure extension de réseau, de la fiabilité et une équipe de service à la clientèle jouissant d'une excellente réputation peuvent constituer de solides raisons pour passer à un nouvel opérateur. Celui ou celle qui veut conserver son numéro de téléphone et le transférer parce que tous ses amis, parents, collègues ou clients ont enregistré ce numéro doit prendre quelques précautions. Il en est de même pour un transfert de domaine.

Transférer un domaine prend du temps. Pas énormément certes, mais le processus de transfert de domaine doit être démarré au plus tard deux semaines avant la date d'échéance pour les transferts internationaux et cinq jours avant pour les domaines en .AT et .DE .

Degré de difficulté:
facile - intermédiaire
Durée:
15 min (avec en tout d'éventuels temps d'attente lors de l'actualisation WHOIS)
Durée du transfert:
de quelques minutes (domaines en.DE et en .AT ) à plusieurs jours (domaines internationaux)
Moment optimal pour un transfert de domaine:
env. 2 semaines avant la date d'échéance du domaine

Afin que votre transfert de domaine arrive à échéance sans complication, nous vous proposons ci-après une liste de contrôle explicative. Si vous suivez cette procédure, plus rien ne s'oppose à la réalisation d'un transfert de domaine réussi.

Le domaine n'est pas arrivé à échéance

Si le domaine est arrivé à échéance, aucun transfert de domaine ne peut malheureusement être opéré. Vous pouvez cependant enregistrer à tout moment un nouveau domaine chez nous à un tarif avantageux.

Le domaine est encore actif et n'arrive pas à échéance dans les jours qui viennent

Les transferts de domaines en .DE et en .AT peuvent s'effectuer plus rapidement, il est toutefois conseillé de ne pas attendre trop longtemps et de démarrer le processus de transfert au moins cinq jours avant l'expiration du domaine. Cela permet de disposer d'une marge de sécurité, de manière à ce qu'en cas de difficulté, comme par ex. l'impossibilité de délivrer l'e-mail de transfert, il reste encore suffisamment de temps pour résoudre le problème.

Si vous réussissez à cocher tous les éléments de la liste de contrôle, le risque de rencontrer des problèmes est très faible.

L'adresse e-mail de contact WHOIS est actualisée

Une fois le transfert lancé, une demande de transfert sera envoyée à l'adresse e-mail du propriétaire du domaine. L'adresse e-mail enregistrée dans le WHOIS (base de données contenant des informations sur le propriétaire d'un domaine) est utilisé à ces fins. Si les données sont actuelles, des retards non souhaités ou une demande de transfert réitérée peuvent être évités. Au cas où vous n'auriez pas reçu d'e-mail bien que votre adresse e-mail soit correctement enregistrée, vérifiez également votre dossier spam.

Les services tels que WhoisGuard sont désactivés

Les services tels que WhoisGuard empêchent vos nom, adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail d'être visibles à tous dans la base de données WHOIS. Désactivez ce service avant de transférer un domaine, car des données protégées sont nécessaires au transfert.

Le domaine doit exister depuis plus de 60 jours et le dernier transfert de domaine doit remonter à au moins 60 jours.

La règle des 60 jours de blocage de transfert a été mise en place par le bureau d'enregistrement respectif et chaque fournisseur de domaine doit se conformer à cette exigence. Les suppositions visant à déterminer pourquoi un blocage de 60 jours est prescrit pour transférer un domaine, vont de la thèse de la “protection contre le détournement” à l'“obstacle pour les spéculateurs de nom de domaine”. Dans la plupart des cas, cette réglementation ne devrait cependant pas soulever de problème majeur.

Est-il possible de contourner ce blocage de transfert de 60 jours ?

Non, ce n'est pas possible. Il arrive en effet régulièrement que les domaines de plus de 60 jours d'existence ne soient pas transférés, avec pour motif que la base de données WHOIS a été mise à jour. Si seule l'adresse e-mail a été actualisée et pas l'entrée du fournisseur (bureau d'enregistrement ), cela ne constitue pas une raison suffisante pour effectuer un blocage et cela va à l'encontre des lignes directrices d'ICANN.

Le domaine n'est pas bloqué pour le transfert

Si le statut du domaine est visible (dans la base de données WHOIS) dans “REGISTRAR-LOCK” ou dans “clientTransferProhibited”, le domaine ne peut être transféré vers un nouveau bureau d'enregistrement (fournisseur). Levez ce blocage dans la gestion de domaine de votre ancien bureau d'enregistrement ou faites-le lever par votre ancien bureau d'enregistrement si vous ne pouvez gérer vos domaines vous-même.

Vous disposez de la clé EPP actuelle du domaine

La clé EPP peut, selon le fournisseur, posséder d'autres noms. Elle est parfois désignée par ces termes : code d'authentification, clé d'autorisation, code d'autorisation, code de transfert d'autorisation, code EPP ou clé de transfert. Mais la fonction clé qui possède cette clé reste toujours identique ; à savoir la prévention de transferts de domaine non autorisés.

Chaque domaine dispose d'une clé EPP connue uniquement du registrant (propriétaire du domaine) et du bureau d'enregistremnent actuel (fournisseur). Pour un transfert de domaine du fournisseur actuel vers le nouveau fournisseur, cette clé EPP sert de moyen d'identification du propriétaire du domaine. Les abus éventuels peuvent ainsi être évités.

On trouve la clé EPP dans tous les secteurs courants de gestion de domaine. On peut aussi la demander directement auprès du fournisseur (bureau d'enregistrement).